Promouvoir l’arrêt du tabac en France

Bonjour à tous,

1024px-medico_dermatologo_boticas_qfTout d’abord Joyeux Noël à tous !
L’autre jour, j’ai mis la main sur un document publié par la Fondation Canadienne pour la Pharmacie (voir son site internet) qui reprend sous forme de tableau la totalité des actes pharmaceutiques autres que la dispensation couverts dans chaque province du Canada (Québec, Ontario, Colombie-Britannique…). La première chose qui m’a frappé est la prise en charge de la cessation tabagique par le pharmacien d’officine. Comment le Québec et le Canada ont-ils développé le rôle du pharmacien dans l’arrêt tabagique ?

Quelle est la situation en France ?

Si je me rappelle bien la prise en charge des médicaments de substitution nicotinique (patch, gommes à mâcher, etc) sont à la charge du patient. En cas de prescription du médecin, il est possible de se faire rembourser 50 euros par patient (et jusqu’à 150 euros pour les femmes enceintes). Je ne parle pas ici de varénicline ou de bupropion. La stratégie de substitution de la nicotine est une méthode simple, avec peu d’effets secondaires et qui permet le maintien d’une abstinence après 6 mois de l’ordre de 25-30%. Mon premier constat est : comment se fait-il qu’une méthode relativement efficace, simple, et avec peu d’effets secondaires ne soit pas remboursée comme n’importe quel médicament en France (avec tiers-payant) ? Mon deuxième constat est l’absence de rémunération à l’acte pour le pharmacien d’officine français pour l’accompagnement des patients qui souhaitent arrêter de fumer ?

Et comment cela fonctionne-t-il au Québec ?

Tout d’abord, la prise en charge des thérapies de substitution sont remboursées au Québec ; le régime publique couvre 12 semaines de traitement par an et par patient (sachant que les recommandations sont de 4-6 semaines de 21mg/24h, puis 2-3 semaines de 14mg/24h et enfin 2-3 semaines de 7mg/24h pour les patients fumant plus de 10 cigarettes par jour). Le prix moyen du boite de patch d’un mois étant aux alentours de 30 euros en France, le remboursement de 50 euros ne couvre même pas 2 mois de thérapie (donc moins que la durée recommandée). Pourquoi ? N’aurait-il pas mieux valu rembourser 3 boîtes pour 3 mois par exemple ? Au Québec, chaque année, les patients essaient d’arrêter de fumer et ont l’opportunité grâce aux traitements remboursées.

Parlons ensuite du suivi par le pharmacien ; au Canada, le pharmacien est rémunéré soit pour l’acte d’évaluation avant de prescrire le substitut nicotinique, soit pour la prise en charge globale. La prescription pharmaceutique permet à un patient d’aller directement à l’officine pour rencontrer le pharmacien et bénéficier d’un traitement efficace en quelques minutes. Au Québec, l’évaluation pharmaceutique dans le cadre d’une prescription de substitut nicotinique est payé 16$. En Saskatchewan, le pharmacien est rémunéré 2$ la minute (maximum de 300$) dans le cadre d’un programme d’accompagnement pour la cessation tabagique. En Ontario, le pharmacien est rémunéré 40$ pour la première consultation, puis 15$ pour 3 suivis principaux et 10$ pour 4 suivis secondaires.

Quand on sait l’impact du tabac sur la mortalité et sur les coûts de santé, j’avoue avoir du mal à comprendre pourquoi la France n’a pas commencé à développer le rôle du pharmacien (contre rémunération) afin de prescrire et d’accompagner les patients qui souhaitent arrêter de fumer. Avec notre réseau de 23000 officines sur tout le territoire français, il est très facile de pouvoir rencontrer son pharmacien. Les entretiens pharmaceutiques sont rémunérés 40 euros par an et par patient dans le cadre de suivi des AVK ou pour les patients asthmatiques. Est-ce que l’accompagnement des patients dans l’arrêt tabagique pourrait être une piste pour continuer à faire évoluer le rôle de pharmacien clinicien en France ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s